Rechercher

SYNECDO fait sa place au G20 Young Entrepreneur Summit

Dernière mise à jour : 16 avr.

Pour un jeune entrepreneur en innovation, recevoir une invitation pour le G20 Young Entrepreneurs Alliance Summit en Italie, c’est un peu comme recevoir un billet pour les Oscars pour un grand acteur en devenir. Et c’est ce qu’a ressenti le président de l’entreprise SYNECDO, Jean-Sébastien Bouchard, lorsqu’il a reçu son invitation pour le vieux continent pour prendre part à cet évènement qui rassemble par centaines les meilleurs jeunes entrepreneurs de partout dans le monde.


Le G20 Young Entrepreneur Summit est un évènement qui a pour but de faire avancer l’entrepreneuriat de la jeunesse et d’en faire un moteur de croissance économique, d’innovation et de changements sociaux. Pour les jeunes entrepreneurs, ce sommet représente une opportunité importante de réseautage et le moment idéal pour partager leurs idées sur diverses solutions durables. Il s’agit également d’une excellente occasion d’établir des relations internationales et d’explorer des opportunités de croissance mondiale.


Nul besoin de vous dire que le président de SYNECDO, entreprise autrefois accompagnée par Cilex, n’a pas eu besoin de se faire prier pour accepter l’invitation. Celui-ci figurait parmi un bassin de 45 entrepreneurs choisis par Futurpreneur Canada. Seulement une douzaine d’entre eux ont pu être présents en Italie en raison des mesures sanitaires liées à la pandémie.


« Nous devions tout d’abord faire parvenir notre candidature à l’équipe de Futurpreneur Canada qui était à la recherche des 50 jeunes entrepreneurs les plus dynamiques du pays et qui présentaient une expérience hors du commun. L’équipe cherchait des entrepreneurs qui pourraient avoir un impact positif en inspirant leurs pairs. J’ai donc dû leur faire part de la technologie développée chez SYNECDO et je crois que le tout leur a bien plu, car ma candidature a été retenue », a expliqué M. Bouchard.


L’entrepreneur a d’ailleurs mentionné que la compétition pour obtenir un billet pour l’Italie fut féroce, vu la situation sanitaire.


Cette année, la thématique du G20 Young Entrepreneur Summit fut le développement durable en innovation et l’égalité des opportunités. Du côté économique, les impacts négatifs de l’énergie fossile ont été abordés, tout comme l’importance de l’économie circulaire et les aspects positifs des chaines d’approvisionnement vertes.


En mode conférence


Lors de son passage à Milan, Jean-Sébastien Bouchard a eu la chance de participer à la conférence Accenture Research sur l’état de la situation du développement durable et environnemental. L’entrepreneur y a d’ailleurs évoqué l’avenir des technologies de l’éducation (EdTech) et les demandes et les attentes futures en matière de main-d’œuvre. Les échanges se sont aussi penchés sur les compétences humaines de l’avenir malgré la popularité grandissante de la robotisation.


« Pour tout ce qui a trait aux opérations industrielles, nous nous alignons de plus en plus vers l’automation, grâce à la robotisation qui est de plus en plus populaire. Mais nous devrions plutôt miser sur une collaboration humain-robot. Selon le Forum économique mondial, au cours des dix prochaines années, un milliard d’emplois seront transformés en raison de la présence grandissante des robots sur le marché du travail. Ça peut être inquiétant mais c’est surtout fascinant. L’Amérique du Nord sera grandement touchée par ce virage, et ce, surtout dans le domaine de la numérisation et de la transformation. Il faut donc prévoir et miser sur une collaboration », a expliqué le président de SYNECDO.


Selon ce dernier, la robotisation a certainement de nombreux bienfaits, comme le retrait de l’être humain des chaines traditionnelles et de leurs risques. La robotisation aura également un impact sur le cout de nos produits, a ajouté M. Bouchard : « On voudra des cerveaux et non des bras. La robotisation permettra aux individus de s’accomplir encore plus et obligera les entreprises à quadrupler leurs effectifs, car les chaines pourront tourner jour et nuit. Personne ne sera perdant. »


Comme mentionné par M. Bouchard lors de la conférence Accenture Research – Apprentissage expérientiel, la robotisation poussera les gens à devenir des travailleurs apprenants et non des travailleurs qualifiés.



Jean-Sébastien Bouchard, jeune homme blanc avec cheveux bruns courts et barbe, portant veston et cravate, assis à une grande table avec plusieurs microphones lors du Summit
Jean-Sébastien Bouchard, président de SYNECDO, lors du G20 Young Entrepreneur Summit


Les moments forts


Pour Jean-Sébastien Bouchard, le G20 Young Entrepreneur Summit fut le moment parfait pour rencontrer des délégations de partout dans le monde et pour propulser de nouvelles opportunités d’affaires.


« J’ai eu la chance de discuter avec des entrepreneurs du domaine de la cybersécurité de Suisse, d’Allemagne et de France », a relaté M. Bouchard. « J’ai également échangé avec l’équipe de Hey Maet, un géant de production de viande végétalienne à base de plantes en Chine. Je suis revenu au Canada avec plusieurs cartes d’affaires en main. Plusieurs étaient sur place dans une optique de commercialisation et d’exportation. Lorsque SYNECDO devra exporter ses innovations, le téléphone va certainement sonner outre-mer. »


Selon M. Bouchard, la notoriété de son entreprise a certainement augmenté sur la scène internationale grâce au G20 Young Entrepreneur Summit. Maintenant, le jeune entrepreneur souhaite solliciter les différents paliers gouvernementaux pour les inciter à se tourner vers la jeunesse québécoise. « Le Québec a la chance de compter sur une jeunesse active, riche d’idées et fonceuse. Nous sommes l’avenir. Nos décideurs doivent nous écouter et travailler de concert avec nous. Les jeunes entrepreneurs sont innovants et ne craignent pas de prendre des risques. Tournons-nous vers l’avenir », a conclu le président.


À propos


SYNECDO propose des solutions concrètes pour l’amélioration de la productivité du travail humain en habilitant les employés à devenir une valeur ajoutée, afin de garantir la pérennité des organisations. Grâce à l’approche de SYNECDO, les organisations peuvent miser sur une meilleure implantation des connaissances, une motivation accrue et des outils concrets, tout ça dans le but d’obtenir une augmentation de la productivité de leurs effectifs.


 

Que vous soyez en croissance ou en démarrage, l’équipe de Cilex vous propulse et vous accompagne dans la réalisation de vos projets innovants et technologiques. Une aide externe pourrait pousser vos projets encore plus loin! N’hésitez pas à joindre notre équipe dès aujourd’hui pour obtenir plus de détails sur nos différents services et nos nombreuses réalisations.