Rechercher

Entre médecine et entrepreneuriat

Mis à jour : nov. 17


Lorsqu’on pense «urgentologue», on pense souvent à une blouse blanche. S’il est vrai qu’il en porte une, c’est avec son manteau d’entrepreneur que Dr Sylvain Croteau, médecin d’urgence à l’Hôpital de Gatineau depuis 29 ans, nous parle de son parcours d’entrepreneur et de sa plateforme technologique SEKMED, un outil d’aide à la démarche clinique en médecine.



Pourquoi SEKMED?


L’un des problèmes rencontrés par les médecins est le manque de temps. Étant donné la vaste étendue des connaissances médicales, les médecins doivent consacrer énormément d’heures à rester informés des dernières pratiques, ce qui est du temps non consacré à leurs patients. SEKMED permet de réunir les connaissances et les meilleures pratiques dans un domaine et de les partager à l’ensemble d’une communauté de pratique.



De médecin à entrepreneur


En 2004, alors qu’il utilise une technologie de reconnaissance vocale, Dr Croteau commence à s’intéresser à la création de macro-instructions, soit des portions de textes préformatés qui peuvent être intégrés à des textes. Il se rend rapidement compte que ces macros peuvent être utilisés pour stocker des connaissances médicales, mais le temps lui manque pour tout faire. Il collabore donc avec d’autres personnes et crée un wiki en 2006. Malheureusement, ce dernier s’avère également chronophage puisque toutes les données doivent être constamment mises à jour. Dr Croteau réfléchit alors à un nouveau modèle qui pourrait contenir l’ensemble des connaissances médicales, qui ne demanderait pas beaucoup de temps pour rester à jour et qui serait fiable. La solution prend forme; une plateforme basée sur le principe des communautés de pratique, soit un ensemble de personnes qui exercent le même emploi, qui respectent le même cadre de règles, qui utilisent le même vocabulaire et qui sont dans une même région socioadministrative. Ainsi, SEKMED offre des outils intuitifs à chaque membre de la communauté de pratique, ce qui leur permet à leur tour de créer des ressources fiables comme des gabarits de diagnostic ou d’examen physique pour les autres membres de la communauté. Ces ressources sont d’ailleurs formatées de manière à pouvoir être utilisées immédiatement et elles sont évaluées par les pairs. Les médecins peuvent ainsi continuer à apprendre, à contribuer au développement de meilleures pratiques et à s’occuper de leurs patients. Pour Dr Croteau, SEKMED est bien plus qu’une innovation technologique; c’est un projet de société. Il souhaite que les médecins puissent s’éloigner du paradigme voulant qu’ils doivent tout savoir à tout moment pour être plus en contact avec les autres et collaborer pour le bien du patient.



Prêt à tout!


L’un des plus grands défis rencontrés par Dr Croteau au début de son projet a sans nul doute été le financement. Il a tenté pendant de nombreuses années de réunir les fonds publics pour financer SEKMED, mais sans succès. Loin de se laisser abattre, en 2011, il a pris les rames et il a traversé l’Atlantique en catamaran, du Maroc à la Barbade, pour amasser de l’argent! «Je me suis dit: bon, si je suis prêt à risquer ma vie pour ce genre de choses-là, pourquoi ne pas juste me partir en affaires?» rigole-t-il. C’est ainsi qu’il a lancé sa propre entreprise en 2012, Solutions Doc 2.0.



Les conseils du Dr Croteau


«Je pense que nombre de bonnes idées sont mortes parce qu’on était enthousiasmé par la technologie sans nécessairement bien centrer cette technologie-là au centre de l’utilisation qui en sera éventuellement faite puis de la transition vers cette utilisation-là.» confie Dr Croteau. «Il faut être certain qu’on soit capable de raccrocher notre technologie à l’humain qui va l’utiliser.» Il recommande également de bien s’informer avant de se lancer en affaires, surtout si ce milieux ne nous est pas familier! «Avoir été un peu mieux guidé au départ m’aurait probablement permis d’évoluer un petit peu plus rapidement et un petit peu plus facilement.» reconnaît-il. L’entreprise Solution Doc 2.0 est maintenant accompagnée par Cilex et bénéficie de conseils sur la gestion de l’innovation et le positionnement de ses services. Elle a également reçu 450 000$ de financement pour l’évaluation de sa plateforme en pratique clinique menée en collaboration avec la chercheuse Véronique Nabelsi, professeure à l’UQO et directrice de la R et D à Cilex.



Pour plus d'informations sur la plateforme SEKMED, visitez son site Web.


À noter que la plateforme est présentement en refonte et qu’elle sera disponible en 2021.