Rechercher

ECOVISTA | 3 conseils pour bien lancer une entreprise de service innovante

Les entreprises de service présentent des avantages particuliers qui peuvent être favorables aux nouveaux entrepreneurs. C’est ce que Jean-Michel Moreau et Vincent Quirion, cofondateurs d’Ecovista ont constaté lorsqu’ils cherchaient une idée d’entreprise.

Alors étudiants, ils souhaitaient se lancer en entrepreneuriat sans courir trop de risques et sans trop dépenser. Après quelques recherches, ils se sont rendu compte que les entreprises de service sont en pleine croissance et que ce marché n’est pas contrôlé par de gros joueurs. De plus, la concurrence n’y est pas aussi féroce que dans les autres secteurs vu que ce n’est pas tout le monde qui a envie de mettre la main à la pâte. Ces arguments ont réussi à les convaincre de tenter le coup et c’est en tant que copropriétaires d’une entreprise d’entretien ménager innovante qu’ils partagent quelques trucs à ceux qui voudraient suivre leurs traces.


Choisir un marché à fort potentiel

Le premier choix qui s’impose est celui du marché. Les possibilités sont nombreuses et, selon les régions, certaines peuvent être plus rentables que d’autres. Afin de mettre toutes les chances de son côté et de faire le bon choix, Jean-Michel et Vincent recommandent d’examiner trois éléments : les barrières à l’entrée, la concurrence et la croissance.

Pour les nouveaux entrepreneurs, le manque de connaissances peut souvent ralentir le processus. C’est pourquoi il est avantageux de choisir un domaine qui n’exige pas de savoir-faire particulier ou qui nécessite des compétences déjà acquises. Il est également beaucoup plus facile de faire sa place dans le marché s’il est exploité par de petites entreprises qui n’ont pas nécessairement optimisé leurs techniques de marketing et de gestion. Il faut à tout prix éviter les Amazon, Google et autres gros joueurs. Mais attention! Une analyse de marché est nécessaire afin de s’assurer que le marché choisi est bien en croissance et que le manque de concurrence n’est pas dû à une stagnation.

Pour ce qui est de Vincent et de Jean-Michel, ils n’ont pas eu à chercher bien loin pour choisir leur marché! Vincent avait besoin d’un service d’entretien ménager à son domicile, mais il s’est vite rendu compte que la façon de faire des entreprises de ce secteur n’était pas optimisée; une belle occasion d’innover pour dépoussiérer le milieu!


Miser sur la technologie

Le duo a donc contacté les entreprises du milieu pour mieux comprendre leurs problématiques et ils se sont rapidement rendu compte que les compagnies d’entretien ménager accusent souvent des coûts élevés à cause de leur manque d’informatisation et leur usage restreint des technologies.

Ayant de bonnes connaissances en gestion et en administration, le duo a vite remarqué que les systèmes de paiement et de gestion d’horaire pouvaient être optimisés grâce à la technologie, ce qui permettrait d’offrir le même service que leurs concurrents, mais pour moins cher. En fusionnant les meilleures pratiques des compétiteurs en un système complet et optimisé, il est possible de le répliquer au besoin, ce qui permet d’étendre ses activités à d’autres régions.


S’outiller oui, mais pas trop!

Que ce soit des balados sur la validation d’idée, la motivation ou l’estime personnelle comme entrepreneur ou des programmes de préincubation, ce ne sont pas les ressources qui font défaut en entrepreneuriat et il est très facile de s’y perdre!


« Si t’essaies de te préparer pour toutes les situations auxquelles tu peux possiblement faire face, tu vas te préparer pendant 10 ans. » - Jean-Michel

Vincent et Jean-Michel recommandent avant tout de rester dans le concret. Si les balados sur la croissance personnelle peuvent être intéressants pour rester motivés, il faut savoir trouver un équilibre entre le développement de l’entreprise et le développement personnel. C’est là où faire appel à un mentor ou participer à un programme de préincubation pour mettre en application les conseils d’entrepreneurs ayant vécu une situation similaire peut faire la différence. Bref, il faut se concentrer sur l’information qui peut être mise à profit immédiatement selon la situation.


Un dernier conseil

Ne pas se lancer dans les grandes dépenses! Le duo d’Ecovista recommande de commencer avec une page Web professionnelle, investir quelques dollars dans la promotion de sa page sur les moteurs de recherche ou sur les réseaux sociaux et de se concentrer sur la qualité de son service à la clientèle. Comme le dit Vincent, « Ce qui est bien dans les entreprises de service c’est que tu ne dépenses pas d’argent avant d’en faire », ou peu!


L’année dernière, Vincent et Jean-Michel se sont notamment joints à la cohorte du programme d’incubation de Cilex où ils ont pu développer davantage leur entreprise et Ecovista a remporté le prix Chambre de commerce de Gatineau lors de la tournée du Startupfest à Gatineau. Si vous aussi avez une idée d’entreprise de service et voulez quelques conseils, consultez nos programmes d’accompagnement ou joignez-vous à nous pour une séance de Sprint!